Mes recettes lacto-fermentées

Tomates lacto-fermentées

Coucou tout le monde, et si on faisait nos conserves nous même ! Oui c’est possible et facile à faire avec cette méthode de lacto-fermentation, vous aurez besoin juste d’un bocal, d’une saumure et des légumes, ici pas de conservateurs alimentaires, pas de bisphénol A, bref ! vous gérez ce que vous mettez dans votre bocal et vous gagnez en santé. Je vous avais déjà dit que l’avantage de cette méthode c’est qu’il n’ y a pas de pertes de micronutriments, ni de produit toxique dans le contenant à condition bien sûr de bien laver vos légumes et vos mains, pas besoin de stériliser spécialement les bocaux mais pour ceux qui craignent le botulisme, faites bouillir vos bocaux dans l’eau chaude. Et pour savoir si vous avez rater votre fermentation c’est simple l’odeur qui se dégagera du bocal sera tellement repoussante que vous la jetterai. Moi je le fais pour avoir des légumes toute l’année.

Ingrédients :

-Tomates

-Basilic

-Poivrons

-Piments (facultatif, vous pouvez mettre les épices que vous préférez ou pas)

-Saumure ( 1cuillère à soupe de sel de l’Himalaya pour 1 litre d’eau de source )

Préparation :

Nettoyez bien vos aliments et disposez dans le bocal tous les ingrédients en tassant bien. Remplissez le bocal de saumure en laissant une marge puis fermer le et laisser le agir, ça se conserve des mois à température ambiante.

Conseils :

– S’assurer que  les légumes baignent dans leur jus (saumure). Sinon mettre un poids au dessus des légumes dans le bocal.

– Les aliments lacto fermentés sont vivants, mettre une soucoupe en dessous du bocal car ça peut déborder.

– Aventurez-vous à faire des mélanges c’est beau et bon.

– 1 à 2 cuillères à soupe de légumes fermentés suffisent par jour pour nous apporter leurs bienfaits.

– Consommez-les nature en apéritifs, mélangés à nos salades, accompagnés de riz, dans un sandwich avec du poisson etc…

– Moyen simple, rapide, économique et écologique de faire des conserves pleins de santé car les aliments sont non chauffés.

– Une fois votre bocal ouvert et les aliments entamés, conservez au réfrigérateur et consommez avant 15 jours.

– Ne jetez pas votre saumure, utiliser la à assaisonner vos salades qui seront remplies d’enzymes et de probiotiques.

– Au cas ou vous ratez une préparation c’est rare mais ça arrive (si le bocal est mal fermé par exemple) vous aurez une très mauvaise odeur à l’ouverture du bocal, vous saurez donc que vous l’avez raté, jetez et recommencer.

tomates3

Dans le bocal à l’arrière j’ai mis plus de piments, des tomates tout au fond du récipient et j’ai même rajouté un citron et du basilic (mettez les épices que vous préférez)

tomates

Ici avec mes tomates cerises, très peu de piments mais des feuilles de basilic.

tomates1

Grosses tomates, piments, feuilles de basilic et poivrons.

Signature

4 réflexions au sujet de “Tomates lacto-fermentées”

  1. Cette méthode a l’air super sympa pour profiter des légumes toute l’année !!! Tu me donnes envie d’essayer, ça à l’air simple !!! si je tente je te le dis, mes parents ont toujours des tomates à revendre !!! Des bisous ma belle 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s